-
Notre équipe:

 Trois ostéopathes  

1) Audrey Drapeau
2) Gaëlle Heilig et 
3) Anick Leblanc




Une acupuncteure 

4) Audrey Charland
                                                        
 



Audrey Drapeau, fondatrice de la clinique, est présentement candidate au doctorat  en  kinésiologie  de  l'Université Laval. Ses champs d'intérêt de recherche sont axés sur la physiologie  vasculaire  cérébrale, la physiologie de l'exercice, les commotions cérébrales et l'ostéopathie.Elle a d'ailleurs publié en 2019 dans le journal Physiological Reports, un article scientifique en tant que première auteure. Il y est rapporté les résultats de sa maîtrise en kinésiologie intitulée "Effets de 6 semaines d'entraînement par intervalle à haute intensité sur l'autorégulation cérébrale dynamique d'hommes entraînés en endurance". 

En  décembre  2011,  elle  a  complété  sa formation à temps plein en Ostéopathie au  Collège d'études ostéopathiques de Montréal (CEO).  En juin 2013,  elle a reçu son titre de D.O.  (diplômé en ostéopathie)  suite à l'exécution d'une recherche et l'écriture d'un mémoire portant sur "Les effets immédiats du recentrage des sphères sur la posture de sujets ayant subi un whiplash". Elle est membre de l'association Ostéopathie Québec. Sa formation antérieure à l'ostéopathie est un baccalauréat en kinésiologie de l'université de Montréal.
 
Depuis 2014, Audrey a rejoint le corps professoral du Collège d'études ostéopathiques de Montréal. Elle y occupe différents postes. Elle y enseigne la méthodologie de la recherche et la physiologie. Elle assiste l'enseignement de divers cours liés à la santé de la femme et agit en tant que superviseur pour les étudiants qui débutent ou perfectionnent leur pratique clinique à la Clinique Externe du CEO. Elle est impliquée dans le milieu de la recherche en ostéopathie par l'encadrement d'étudiants en rédaction de mémoire ou d'étude de cas clinique. Elle a aussi pour rôle d'agir en tant qu'évaluateur lors des examens pratiques, cliniques ou soutenance de mémoire et d'essai clinique. 
 
Fervente de voyages et d'échanges culturels, Audrey a participé à une mission de coopération humanitaire en ostéopathie au Pérou à l'été 2011. En tant que kinésiologue, elle a travaillé 7 ans comme régisseure au Centre sportif du Parc olympique. Elle a aussi vécu 4 ans à Taiwan et 1 an à Hong Kong où elle y a enseigné l'anglais et le français et l'éducation physique.
 

Gaëlle Heilig, est actuellement candidate à la maîtrise en kinathropologie à l'Université du Québec À Montréal. Ses champs d'intérêt de recherche sont orientés autour des neurosciences, du lien langage-motricité-performance ainsi que le trouble du spectre de l'autisme. Elle est diplômée en ostéopathie du Collège d'Études Ostéopathiques de Montréal (CEO) depuis juin 2019.  Au cours de sa formation de deuxième cycle, elle a fait des cours spécialisés en gériatrie, lésions sportives, pédiatrie, maladies chroniques et évolutives, gestion de la douleur, gynécologie et obstétrique.  Elle est membre de l'association Ostéopathie Québec. De plus, Gaëlle se perfectionne pour soigner les athlètes. Elle est d'ailleurs accréditée comme intervenante sportive de niveau 3 de l'organisme Excellence Sportive de l'Ile de Montréal (ESIM).  

Précédemment à ses études en ostéopathie, en 2013 Gaëlle est devenue massothérapeute spécialisée en massage suédois thérapeutique. Ce qui lui confère une grande polyvalence en tant que thérapeute.

Gaëlle a fréquenté l'Université Louis-Lumière Lyon II en France, et en sortie bachelière en Sciences du Langage et Sciences de l'Education, en 2012. Cette formation lui a permis d'étudier des disciplines telles que la psycholinguistique ou la sémantique afin de décortiquer le langage humain, verbal ou non-verbal. Parallèlement, Gaëlle servait dans l'armée française afin d'aider ses concitoyens, d'être proche de la population, et de répondre à sa quête d'adrénaline et d'activité physique ! ! Si vous êtes sportif, Gaëlle se fera un plaisir de comprendre vos types d'entraînements et mouvements et de voir comment vous aider à augmenter vos performances en enlevant vos blocages et compensations. Elle a notamment 12 ans d'expérience dans le handball à haut niveau mais pratique aussi les sports de raquette (tennis, badminton, etc.) et les sports d'hiver (ski alpin, ski de fond, raquettes).

Dans le but d'enrichir sa connaissance des langues et sa soif d'apprentissage, Gaëlle a pu participer à des échanges linguistiques et culturels en Allemagne, en Suède, et à travers plusieurs pays d'Europe (ses anciens voisins !). Il lui fera plaisir d'en discuter avec vous.

Gaëlle est une personne dynamique, enthousiaste, passionnée et attentionnée. Vous la retrouverez soit à l'extérieur en train de faire de l'activité physique, de la photographie, ou de découvrir de nouvelles choses, soit dans le confort de son cocon, à exprimer sa créativité en musique ou sur papier ! 
 
 
 Anick Leblanc, a complété, en décembre 2018, sa formation à temps plein en ostéopathie au Collège d'Études Ostéopathiques de Montréal (CEO). Elle poursuit présentement sa  formation de deuxième cycle du CEO en rédaction d’un mémoire liée aux problèmes d’allaitement. Elle est membre de l'association Ostéopathie Québec

Précédemment à ses études en ostéopathie, elle a fait une formation en massothérapie. Elle a toujours intégré l’activité physique à son mode de vie. Le mouvement et la nature lui permettent de maintenir un équilibre dans cette vie trépidante. C’est ainsi qu’une passion pour l’anatomie est apparue au fil des ans. 

De nature généreuse, posée et attentionnée, Anick est une thérapeute désirant aider les gens à maintenir le meilleur équilibre possible. C’est avec cette philosophie qu’elle aborde le patient afin de faire équipe avec lui pour redonner le potentiel de mobilité aux zones du corps qui sont plus restreintes.


Audrey Charland, est diplômée du Collège de Rosemont en 2019. Elle est membre de l’Ordre des acupuncteurs du Québec. Durant son parcours académique, elle a été stagiaire dans différents milieux, ayant ainsi acquis des connaissances particulières à propos des douleurs chroniques et des techniques de craniopuncture (Clinique anti-douleur du CHUM), ainsi que des répercussions de la consommation addictive sur l’organisme (Centre de réadaptation en dépendances de Montréal). Soucieuse d’offrir des soins de qualité, elle poursuit son approfondissement de la médecine traditionnelle chinoise par le biais de différentes formations continues (perfectionnement de la palpation du pouls, application de produits externes en cas de traumas, traitement des dysfonctions sexuelles). 

Parallèlement à sa pratique comme acupuncteure, Audrey est candidate au doctorat en sociologie à l'Université du Québec à Montréal. Elle désire, de cette manière, joindre ses intérêts de recherche et son implication militante au sein de la communauté LGBTQ+. Sa thèse abordera, par une approche comparative, la discrépance entre les pratiques sexuelles des FARSAF et les représentations pornographiques de la sexualité entre femmes.

Sa curiosité insatiable lui permit de cumuler, au fil des années, des savoirs dans plusieurs domaines: théâtre, écriture/journalisme, religions/spiritualité, sexologie, hypnose. Elle eut également la chance de voyager en Inde (terrain pour la collecte de données de son mémoire) et en Amérique du Sud (dans le cadre de ses fonctions d'agente de communication et de développement). Sa pratique est donc teintée par ses maints apprentissages, faisant d’elle une thérapeute minutieuse, empathique et polyvalente. 




Assistant de création de site fourni par  Vistaprint